L’organisation chargée d’ « apporter un éclairage indépendant sur la politique du gouvernement en matière de climat » formule, dans un rapport paru le 22 avril, plusieurs recommandations pour que la France adopte un plan de relance compatible avec ses engagements climatiques. Si les transports y occupent une place bien plus large que l’agriculture, ce document met tout de même en avant l’intérêt de modifier les pratiques agricoles et forestières « pour augmenter la séquestration du carbone dans les puits…