La consommation de charbon décline ou stagne dans 6 pays (Chine, Inde, Afrique du Sud, Pologne, Allemagne et Australie) qui représentent 68 % de la consommation mondiale, d’après un rapport publié hier par l’Iddri et Climate Strategies. Les gouvernements peuvent accompagner cette transition pour en limiter les conséquences sociales et économiques. Cela nécessite d’investir dans les énergies renouvelables et autres technologies complémentaires (interconnecteurs, stockage et flexibilité de la demande), de décourager l’investissement dans des actifs à risque…