Sigmar Gabriel a bien fait de tirer un coup de chapeau à ses équipes mardi 8 avril. Au terme de trois mois de discussions serrées avec la Commission européenne, à la suite d'une procédure d’enquête, Berlin a pu largement préserver les rabais sur le prix de l’électricité accordés à ses entreprises énergivores.

Le compromis négocié jusqu’au petit matin a permis d’assouplir quelques aspects de la réglementation des aides d’État à l’énergie, qui doit être dévoilée mercredi à Bruxelles.

D’abord, les entreprises…