Le gouvernement espagnol est satisfait du portefeuille attribué à son candidat. L’ancien ministre de l’Agriculture et de l’Environnement du gouvernement de Mariano Rajoy (Partido Popular) sera chargé de l’énergie et du climat. Les conservateurs espagnols se félicitent de ce maroquin « stratégique », « l’un des portefeuilles économiques les plus importants ».

La décision annoncée, mercredi 10 septembre, par le président élu de la Commission européenne Jean-Claude Juncker doit encore être approuvée par les parlementaires européens. Les élus vont auditionner les candidats à partir du…