« Reconditionner un smartphone, c’est éviter l’émission de l’équivalent de 30 kg de CO₂. » Dans une lettre à Jean Castex , le Syndicat interprofessionnel du reconditionnement (Sirrmiet) et la Fédération des acteurs du réemploi (RCube) jouent la fibre écolo pour convaincre le Premier ministre d’épargner aux produits reconditionnés l’assujettissement à la redevance copie privée. Ils estiment que cela « réduirait de 150 millions d’euros le chiffre d’affaires du secteur français de l’économie circulaire », au risque de détruire la…