Alors que les ministres des Finances de l’UE se préparent à un débat aporétique sur le projet de taxe sur les services numériques, le Parlement européen va adopter, lundi 3 décembre, son opinion sur le sujet. Contexte a obtenu le texte, négocié en amont entre les eurodéputés, qui sera soumis au vote. Ce document va un peu plus loin que la proposition de la Commission européenne, par exemple en abaissant le seuil pour qu’une entreprise soit taxée (40…