Les vraies divergences ne sont pas entre les groupes politiques, mais entre les intérêts de l’industrie et ceux des utilisateurs. Ces mots d’une source parlementaire, fin mars, entrent en parfaite résonance avec les échanges sur le règlement e-privacy organisés par la commission Libertés civiles du Parlement européen, le 11 avril.

Lors de l’audition, la directrice chargée du dossier à la DG Connect, Despina Spanou, a rappelé les trois objectifs de la proposition : assurer un niveau élevé de…