L’affaire Facebook/Cambridge Analytica éclabousse le Privacy Shield.

Dans sa proposition de résolution, présentée le 12 avril en commission Libertés civiles du Parlement européen, Claude Moraes (S&D) demande à Bruxelles et Washington de « recommencer les discussions » sur l’accord transatlantique de flux de données. Il estime qu’il ne protège pas suffisamment les données personnelles des Européens.

Cambridge Analytica, l’entreprise qui a frauduleusement utilisé des millions de données Facebook à des fins politiques, a souscrit au Privacy Shield…