Les Vingt-Sept bousculés par la percée de l’extrême droite aux Pays-Bas

La victoire du PVV, le parti d’extrême droite de Geert Wilders, arrivé jeudi en tête des élections législatives aux Pays-Bas, ouvre une période d’incertitude politique pour son pays mais, plus globalement, pour toute l’Union européenne. Même s’il n’est pas encore certain qu’il puisse réunir une coalition, la démonstration de force du populiste risque de parasiter plusieurs dossiers européens majeurs : au premier titre, les négociations sur les contributions pour abonder le budget commun et l’ouverture des négociations d’adhésion avec l’Ukraine et la Moldavie.

Édition Pouvoirs
Jean Comte, Christian Spillmann
24 novembre 2023 à 8h00
Geert Wilders, leader du Parti pour la liberté,  PVV, lors des résultats préliminaires des élections générales à La Haye, Pays-Bas, mercredi 22 novembre 2023
Geert Wilders, leader du Parti pour la liberté, PVV, lors des résultats préliminaires des élections générales à La Haye, Pays-Bas, mercredi 22 novembre 2023 — © Peter Dejong/AP/SIPA

À lire également

Pour combattre le Pacte vert, le PPE lorgne sur sa droite
Les conservateurs européens ne retiennent plus leurs coups contre le volet nature du Pacte vert. Pour arriver à leurs fins, ils n’hésitent pas à former des majorités de circonstance avec les groupes de droite radicale et d’extrême droite. Leurs opposants y voient un prélude à une future alliance à l’issue des élections de 2024.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire