La France voulait griller les étapes prévues par le droit européen pour lutter contre la fraude au détachement. La Cour de Justice de l’UE met un coup d’arrêt à ses ardeurs, en confirmant les jurisprudences.

L’arrêt de la CJUE est tombé le 27 avril sur l’affaire dans laquelle les autorités françaises contestent les formulaires A1 (anciennement E101) actant le détachement de personnels navigants par l’entreprise allemande A-Rosa Flussschiff.

Dans ce litige, porté devant la Cour…