Contexte

Contexte Santé est en ligne ! Profitez d’un essai de 15 jours

Contexte, le journal des professionnels des politiques publiques
Découvrez Contexte pendant 15 jours, c'est gratuit et sans engagement !
Essayer pendant 15 jours

Déjà abonné ? Connectez-vous

REPowerEU, l’invité de dernière minute des négociations du paquet climat

Le dernier-né des plans de Bruxelles pour s’affranchir au plus vite de l’énergie russe vient bousculer le jeu des négociations sur les textes climatiques, à quelques semaines de votes décisifs au Parlement et au Conseil. Tout à son ambition de conclure des accords entre les 27 avant la fin de sa présidence du Conseil, la France est tentée d’ignorer ce contretemps.

[Trombi] Nouvelle Assemblée : les députés énergie-climat à suivre

Contexte a scruté le parcours des députés réélus et des nouveaux arrivants pour identifier les personnalités susceptibles de s'investir sur les sujets énergie-climat au cours de la nouvelle législature. Ce trombinoscope sera mis à jour dans les prochains mois en fonction des dossiers dont s’empareront véritablement les élus.

Le paquet climat en plénière du Parlement européen : le casse-tête des différents niveaux de négociations

Ambiance électrique chez les eurodéputés. Les trois principaux groupes politiques (PPE, S&D et Renew) ont entamé, le 30 mai, des négociations pour s’accorder sur l’ensemble des textes du paquet qui seront soumis au vote de la plénière, le 8 juin. En parallèle, les groupes préparent leurs amendements sur chaque texte. Décryptage.

L’UE sauve la face en arrachant à Orbán un accord sur le pétrole russe

Après un mois de blocage, les Vingt-Sept ont trouvé, dans la nuit du 30 au 31 mai, un compromis sur un sixième train de sanctions contre Moscou. Il inclut bien un embargo mettant fin à l’essentiel des importations de pétrole russe d’ici à la fin de l’année. Le tout avec l’assentiment du Premier ministre hongrois, qui a fini par céder après avoir fait monter les enchères autant qu’il pouvait.

Les cabinets du deuxième quinquennat Macron

Retrouvez sur cette page la composition des cabinets ministériels du gouvernement d’Élisabeth Borne. Ce trombinoscope sera complété au fur et à mesure des nominations, puis régulièrement mis à jour pour tenir compte des mouvements au sein de ces cabinets.

Antoine Pellion, le vrai ministre de la Planification écologique

Proche d’Emmanuel Macron, cet ingénieur des Mines de 38 ans a été nommé à la tête d’un nouveau Secrétariat général de la planification écologique. Une administration clé pour faire appliquer et respecter la doctrine de gouvernement promise par le président candidat. Alors que ce quinquennat est considéré comme celui de la dernière chance pour faire avancer la transition écologique en France, cette nouvelle administration et son représentant devront se faire une place au sein de l’exécutif.

Gouvernement Borne : kilomètre zéro

La nouvelle équipe gouvernementale menée par Élisabeth Borne a été dévoilée vendredi 20 mai, près d’un mois après la réélection d’Emmanuel Macron. Contexte a commenté cette nouvelle liste, amenée à évoluer, en fonction du résultat des élections législatives.

Parlement et Conseil se mettent d’accord sur les obligations de stockage de gaz

Un nouveau trilogue, le 19 mai, a fait s’élever la fumée blanche sur ce projet de règlement établi sur fond de guerre en Ukraine et de menace d’un arrêt des livraisons de gaz russe. Les installations de stockage devront être remplies à 80 % au 1ᵉʳ novembre 2022 et à 90 % les hivers suivants.

article offert RePowerEU : ce qu’il faut retenir du plan d’action pour l’indépendance énergétique de l’UE

Après l’avalanche du paquet climat en juillet, la Commission a présenté le 18 mai une nouvelle flopée de textes énergétiques. Tous sont censés apporter leur pierre à l’édifice pour répondre aux conséquences de la guerre en Ukraine et permettre à l’Union de prendre ses distances avec l’énergie russe. Renouvelables, gaz, efficacité énergétique, marchés de l’énergie… Contexte recompose le puzzle et compile les enjeux secteur par secteur.

Paquet climat : les votes en commission de l’Environnement passés au crible

Au Parlement européen, les négociateurs peuvent souffler. Les compromis majoritaires sur les textes du paquet climat mis au vote les 16 et 17 mai ont tous été adoptés. Certains, sur le marché du carbone ou l’ajustement carbone aux frontières, excluent toutefois la droite (PPE), pourtant habituée à faire partie des majorités de compromis. Contexte fait le point sur les résultats de ce premier round.

article offert « Elle n’est influençable que par la raison pure » : six choses à savoir sur la méthode Élisabeth Borne

Trois fois ministre pendant le premier quinquennat Macron, la nouvelle Première ministre, nommée lundi 16 mai, est saluée pour sa capacité de travail et sa gestion fine des dossiers complexes. Jamais élue, elle devra faire preuve de sens politique pour dépasser son image de « techno pure ».

Marché du carbone : le Parlement européen fait passer les compagnies aériennes à la caisse

La commission de l’Environnement veut en finir au plus vite avec les quotas carbone gratuits pour le secteur aérien. Les amendements qu’elle propose à l’ETS aviation pourraient cependant crisper les pays partenaires de l’UE.

article offert Les conseillers, la vie d’après et la HATVP

Les conseillers ministériels qui s’apprêtent à passer dans le privé à l’issue de ce quinquennat vont devoir se plier à un contrôle déontologique renforcé de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Stress, incertitudes sur les critères qui président à la décision, mais aussi in fine meilleure prévention des conflits d’intérêts… Quelles sont les conséquences d’un tel contrôle sur les mobilités entre public et privé ?

Info Contexte - Face à la flambée des prix de l’énergie, Bruxelles navigue entre tabous brisés et propositions recyclées

Sur fond de guerre en Ukraine, la Commission cherche une nouvelle fois à répondre à l’inflation des prix du gaz et de l’électricité. Dans un projet de communication attendu le 18 mai et que Contexte publie, elle recommande des mesures d’urgence déjà évoquées mais assume désormais pleinement un plafonnement des prix du gaz. Elle demeure toutefois plus que timide sur une éventuelle révision en profondeur des marchés de l’énergie et renvoie plutôt la balle aux États.

Info Contexte - Le plan de bataille de l’UE pour économiser près de 100 milliards d’euros d’importations énergétiques

Contexte publie le projet de communication présentant l’ensemble des initiatives du plan RePowerEU, attendu pour le 18 mai. Économies d’énergie, révision des cibles du paquet climat, financements de nouveaux projets gaziers… Bruxelles fourbit ses armes pour faire face aux conséquences de la guerre en Ukraine sur le système énergétique européen.

Document Contexte - Ce que prépare la Commission pour accélérer les procédures d’autorisation des projets renouvelables

Contexte s’est procuré le projet de texte visant à amender la directive sur les renouvelables (RED II). Il s’agit là de l’une des seules propositions législatives du plan RePowerEU, attendu le 18 mai. Bruxelles crée des « zones de prédilection » où les ENR devront pouvoir obtenir des permis de construction en moins d’un an. L’exécutif veut aussi relever l’objectif de l’Union en matière d’énergies renouvelables par rapport aux cibles proposées en juillet 2021 dans son paquet climat.

Info Contexte - Comment Bruxelles compte booster l’énergie solaire

Contexte publie le projet de stratégie attendu autour du 18 mai avec le reste du plan RepowerEU, censé assurer l’indépendance énergétique de l’UE vis-à-vis de la Russie. Si les objectifs chiffrés doivent encore être précisés, le texte liste les alliances, initiatives et autres partenariats que la Commission entend lancer pour soutenir l’industrie du solaire en Europe. Pour le secteur toutefois, rien de révolutionnaire à l’horizon.

Marché du carbone : le sprint final au Parlement européen

Les négociations pour réformer le marché du carbone (ETS) s’enchaînent à un rythme frénétique en commission de l’Environnement. Objectif ? Parvenir à un compromis le plus large possible d’ici au vote des 16 et 17 mai. Tour d’horizon des accords trouvés et des clivages persistants.