Contexte
Contexte, le journal des professionnels des politiques publiques
Découvrez Contexte pendant 15 jours, c'est gratuit et sans engagement !
Essayer pendant 15 jours

Déjà abonné ? Connectez-vous

Quand les cabinets de conseil secondent les diplomates

À Bruxelles, les agences de lobbying ne proposent pas leurs services qu’à des entreprises ou des fédérations professionnelles. Conseiller des gouvernements étrangers est aussi un terrain de chasse pour glaner de nouveaux contrats.

Les multiples facettes de la future relation européano-britannique

La version finale de la déclaration politique dessinant les contours de l’avenir commun entre l’UE et le Royaume-Uni fait 36 pages. Elle a été approuvée par les chefs d’État et gouvernement. Commerce, sécurité et défense sont les grands axes de la future coopération. La dizaine d’accords prévus devra être négociée pendant la période de transition, soit entre le 29 mars 2019 et le 31 décembre 2020. Décryptage au fil du texte.

Comment simplifier la législation européenne, un débat sensible et sans fin

La plateforme Refit a été créée en 2015 par la Commission européenne pour permettre aux ONG, entreprises et représentants d’États de discuter de simplification administrative et législative. Trois ans après, le bilan est mitigé. Les différents acteurs s’y sont surtout neutralisés.

Brexit : thème par thème, ce que prévoit le projet d’accord de retrait

Clause de sauvetage, gouvernance, aides d’État, en deux ans de négociations, les enjeux se sont cristallisés sur quelques points cruciaux. Décryptage de ce qui a été négocié et attend d’être ratifié (ou non) pour éviter au Royaume-Uni de sortir de l’UE sans filet.

15.11.18 Pouvoirs
L’Assemblée nationale et le Bundestag font chambre commune

Les échanges entre les deux Parlements, jusqu’ici limités et ponctuels, vont prendre une autre dimension avec la création d’une assemblée parlementaire franco-allemande. Composée de 50 députés de chaque Chambre, elle se mettra en place début 2019.

De Berlin à Munich, la droite allemande en pleine recomposition

Avec la succession d’Angela Merkel, les conservateurs allemands ont le choix : conserver la ligne de centre droit de la chancelière actuelle, ou à leur tour, céder à la tentation d’un virage à droite. D’ici au début 2019, la CDU et CSU devront renouveler leurs dirigeants.

En marche débarque (enfin) dans l’Europe réelle

Invités au congrès de l’ADLE, les représentants d’En marche ont annoncé une « coalition » en vue des élections européennes. L’aboutissement d’un cheminement du parti macroniste, de la tentation de l’hégémonie à la prise en compte de la réalité des partis européens, plus solides qu’il n’y paraît.

Dara Murphy : l’homme derrière la campagne du PPE

Ce député irlandais de 48 ans est le directeur de campagne du Parti populaire européen pour les élections européennes de 2019. Un poste clef pour une formation qui aspire à garder le pouvoir, au Parlement comme à la Commission.

Les élections européennes, un marathon d’un an 

Le vote des citoyens le 26 mai ne sera qu’une étape dans le renouvellement des dirigeants européens. Plusieurs mois de tractations, en amont et après cette date, seront nécessaires pour aboutir au résultat final. Contexte détaille le calendrier de l’année à venir.

Le Parlement européen version 2019 – 2024

Le Brexit a finalement bien eu lieu. L'hémicycle compte désormais 705 députés, contre 751 auparavant. Le Parti populaire reste la première force politique. Le départ des Britanniques a par ailleurs permis à l'extrême droite de ravir la quatrième place aux écologistes.

Commission, Conseil, BCE, Parlement, diplomatie… à Bruxelles, le grand marchandage des présidences a commencé

Cinq institutions vont changer de tête en 2019. Les stratégies ainsi que les jeux de pouvoirs et d’alliances entre les capitales et les grandes familles politiques européennes ont débuté, dans la plus totale opacité.

Le gouvernement se prépare politiquement à faire face au Brexit

Face aux conséquences du Brexit, le gouvernement a demandé au Parlement de l’habiliter à prendre des ordonnances. Ce texte servira de base juridique, mais également politique, aux mesures d’urgence sur une série de sujets parmi lesquels les transports, le statut des citoyens français au Royaume-Uni et des Britanniques résidant en France.

Se représentera, se représentera pas ? Le choix des 74 députés français du Parlement européen

Les listes ne seront officiellement déposées qu'entre le 21 avril et le 2 mai 2019 mais certains partis ou élus ont déjà fait leur choix. Pour s’y retrouver, Contexte fait l’état des lieux dans une infographie qui sera mise à jour régulièrement.

Un huitième groupe de bric et de broc à l’Assemblée nationale

Un nouveau groupe, composé de 16 députés, a été officiellement créé à l’Assemblée. Il rassemble des radicaux, les autonomistes corses et des transfuges de l’UDI. Un attelage hétéroclite qui a mis beaucoup de temps à se monter et présente encore des fragilités.

La galaxie LRM à l’Assemblée nationale

En un an, les « tribus » ont muté. Les députés du pléthorique groupe majoritaire se sont regroupés sur des thèmes et en fonction de leurs affinités politiques, souvent selon le critère droite/gauche. Les campagnes internes pour le perchoir et la présidence du groupe ont renforcé certains liens, mais les groupes ne sont ni fermés, ni cristallisés.

Remaniement : Sébastien Lecornu, homme à tout faire du gouvernement

Promu ministre délégué à la Cohésion des territoires, Sébastien Lecornu quitte le ministère de la Transition écologique pour s’occuper d’un sujet qu’il affectionne : les collectivités. Initiateur de nombreux chantiers, il laisse la plupart d’entre eux en jachère avant qu’un véritable bilan de son action puisse être tiré.

Ce que vous n’aviez pas (encore) remarqué sur le nouveau gouvernement Philippe

Castaner bridé, les collectivités traitées, le Modem récompensé… Ce remaniement constitue un ajustement plus qu’un bouleversement de l’équipe au pouvoir.

Ignacio Garcia Bercero, pilier discret de la politique commerciale européenne

L’ancien négociateur en chef du TTIP a une nouvelle mission. Tenter de recoller les morceaux entre l’UE et les États-Unis après les dégâts provoqués par Donald Trump. Depuis longtemps, l’homme promeut en coulisses une plus grande transparence des négociations commerciales.

La réforme du registre de transparence européen à deux doigts du fiasco

La Commission est frustrée. Elle estime que les députés et les États ne vont pas assez loin dans l’encadrement du lobbying. La confusion règne sur le sort des négociations et le Parlement est incapable de prendre une décision.

Le Parlement tenté d’adapter sa cuisine interne à la montée des populistes

Une révision du règlement du Parlement européen est actuellement discutée au sein de la commission des Affaires constitutionnelles. Elle pourrait, selon ses détracteurs, transformer la plénière en une « chambre d’enregistrement ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.