Contexte
Contexte, le journal des professionnels des politiques publiques
Découvrez Contexte pendant 15 jours, c'est gratuit et sans engagement !
Essayer pendant 15 jours

Déjà abonné ? Connectez-vous

Rugy bat en retraite sur la réforme de la fonction publique parlementaire

La réforme adoptée par le Bureau de l’Assemblée du 11 juillet est très en retrait par rapport aux propositions formulées par les deux secrétaires généraux. François de Rugy recule sur tous les points qui suscitaient la grogne des fonctionnaires parlementaires.

Projet de loi de réforme constitutionnelle : les éléments clés analysés par Contexte

Contexte vous propose d’explorer les modifications apportées en séance par les députés au projet de loi constitutionnelle.

[Portrait] Marc Guillaume, le vice-Premier ministre

L’actuel secrétaire général du gouvernement associe le service de l’État à la préservation de la technostructure. Main de fer dans un gant de fer, son efficacité est cependant unanimement reconnue.

Devant le Congrès, Macron fait un pas de plus vers la présidentialisation du régime

Le chef de l’État a proposé de revoir la procédure qui lui interdit d’être présent lors des débats parlementaires à Versailles et de répondre aux orateurs. Un coup politique à destination des insoumis. Non sans conséquences constitutionnelles, la proposition accentue la prééminence du président de la République.

Sacha Houlié : « Je vois mal le Sénat remettre en cause certaines avancées » de la réforme des institutions

Le coordinateur du groupe LRM dresse le bilan des débats en commission sur le projet de loi constitutionnelle et analyse ce que l’on peut attendre des discussions en séance publique, qui commencent mardi 10 juillet.

BusinessEurope, le nouvel outil d’influence de Pierre Gattaz

En France et à Bruxelles, le patronat change de visage. L’ancien président du Medef s’apprête à prendre la présidence de BusinessEurope, une organisation puissante qui bénéficie d’un accès privilégié aux décideurs européens.

En commission, les députés s’économisent sur la réforme des institutions

La commission des Lois a examiné la copie du gouvernement pendant cinq jours. Mis à part un accident de vote sur l’élargissement de la censure des amendements avant leur dépôt, les députés ont suivi les rapporteurs et retouché le texte du gouvernement sans le bouleverser.

À l’Assemblée, les élus qui s’imposent sur l’énergie

Contexte fait le point sur la première année de travail parlementaire, qui a vu émerger une poignée de nouveaux députés sur les questions énergie-climat, malgré l’absence de grande loi sectorielle.

2019, année charnière pour les lobbys à Bruxelles

Le Parlement et la Commission seront renouvelés à l’issue des élections européennes de mai 2019. Une échéance à laquelle les cabinets de lobbying bruxellois se préparent en anticipant les futures priorités de l’UE et la composition de l’hémicycle.

Réformer la zone euro, le hobby solitaire d’Emmanuel Macron

Le sommet européen des 28 et 29 juin devait marquer un pas dans la réforme de la monnaie unique. Le président français en avait fait un objectif prioritaire, mais il n’est pas suivi. Les frontières, la défense et la politique commerciale ont pris le dessus.

La frontière nord-irlandaise, poison du Brexit

Le Conseil européen du mois de juin devait être une étape décisive dans les négociations sur le retrait du Royaume-Uni de l’UE. Il n’en a rien été faute de progrès sur la question nord-irlandaise. Les Vingt-Sept envisagent ouvertement une sortie sans accord et mettent la pression sur Londres pour débloquer la situation.

Les députés musclent leur évaluation de l’exécution du budget

Les députés ont décidé de se pencher plus en détail sur l’exécution du budget 2017, en menant une série d’auditions et de rapports s’appuyant sur les travaux de la Cour des comptes. Une première qui donne globalement satisfaction dans tous les groupes politiques.

Migration et montée des extrêmes, le cocktail explosif qui menace la stabilité de l’UE

Le nombre de migrants entrés sur le sol européen est sans comparaison avec les pics de 2015, mais la gestion des flux est devenue un casse-tête pour la Commission. L’arrivée au pouvoir de partis de droite dure rend l’émergence de compromis de plus en plus difficile.

European Risk Forum, le lobby qui ne dit pas son nom

Ce think tank a été créé par de grands groupes industriels pour œuvrer à la création par l’UE d’un « principe d’innovation ». Les idées de l’ERF se répandent peu à peu. Elles inquiètent des ONG et des fonctionnaires européens, qui y voient une menace contre le principe de précaution. 

Après un an de travail, députés et sénateurs peinent encore à se comprendre

Le courant a du mal à passer entre les deux Chambres. Novices en politique, les députés LRM n’ont pas tous les codes de fonctionnement du Parlement, ce qui déroute parfois leurs homologues du Sénat.

En 2017, la surchauffe de l’Assemblée a été pire qu’en 2012

La comparaison de la première année des marcheurs avec celle de la précédente législature montre que le rythme a été encore plus élevé. Contrairement aux apparences, la nouvelle majorité a déposé plus d’amendements que la précédente, mais en prenant moins la parole.

Comment les députés ont découvert les lobbys

Les nouveaux députés ont fait l’objet de nombreuses sollicitations des représentants d’intérêts pressés de reconstituer leurs carnets d’adresses. Ils ont dû apprendre à naviguer entre deux écueils : ne pas consulter les lobbyistes au risque de voir les enjeux des textes leur échapper, et s’exposer à la critique d’une opinion publique peu amène envers la profession.

L’Erasmus pour diplomates, ingrédient de la confiance franco-allemande

Diplomate « d’échange » au sein du cabinet du ministre allemand délégué aux Affaires européennes, Lucie Stepanyan est le relais de la coopération franco-allemande, mais aussi un « décodeur » des mœurs politiques d’outre-Rhin

À l’Assemblée, une opposition éparpillée façon puzzle

La déflagration de la victoire d’Emmanuel Macron a provoqué un éclatement inédit de l’opposition, désormais constituée de deux blocs hétéroclites, à gauche comme à droite. La première année à l’Assemblée a révélé des fractures et des stratégies divergentes entre les groupes.

François de Rugy, un président de l’Assemblée à l’autorité fragile

Dès le début du mandat, la nouvelle majorité a lancé une série de chantiers sur le statut des députés ou encore la modernisation de la procédure parlementaire. Le sort de ces réformes repose en partie sur la capacité de François de Rugy à les porter.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.