Contexte
Contexte, le journal des professionnels des politiques publiques
Découvrez Contexte pendant 15 jours, c'est gratuit et sans engagement !
Essayer pendant 15 jours

Déjà abonné ? Connectez-vous

Brexit : Theresa May veut du sur-mesure pour le Royaume-Uni 

Deux mois et demi avant le déclenchement de l’article 50, prérequis à une sortie de son pays de l’Union, la Première ministre britannique a tracé les grandes lignes de sa vision de la future relation du Royaume-Uni avec les Européens. Les grands points à retenir. 

L’UE commence à rediscuter de son avenir budgétaire

L’ancien Premier ministre italien Mario Monti a remis un rapport en faveur d’une autonomie budgétaire de l’UE. Il veut profiter du Brexit pour tout remettre à plat et en terminer avec la logique de « juste retour ».

Les irréductibles du cumul des mandats toujours à l’offensive

Un noyau de parlementaires LR veut sauver le cumul des mandats et maintient la pression sur François Fillon, qui s’est prononcé pour le non-cumul. Ce bras de fer est un test pour l’autorité du candidat à la présidentielle.

L’agenda politique France - Europe du premier semestre 2017

En France, l’actualité politique est essentiellement marquée par les élections présidentielle et législatives. À Bruxelles, la présidence maltaise de l’UE se déroulera sur fond de 60 ans du traité de Rome.

Guerre des gangs au Parlement européen

Rien ne va plus dans l’hémicycle. La gauche et la droite se déchirent autour de la succession de Martin Schulz, au risque de rendre l’institution ingouvernable jusqu’en 2019. Au sein des Libéraux et des Verts, l’atmosphère est également très tendue.

Les régions plus ou moins à l’aise dans leur Sraddet

Onze régions métropolitaines doivent élaborer leur schéma de planification de politique régionale, dit Sraddet, avant août 2019. Prise en compte des territoires, fusion de certaines régions ou encore divergences politiques sont autant de défis qui les attendent sur le chemin de la décentralisation.

Primaire à gauche : les deux Europe sont toujours là 

Manuel Valls et Vincent Peillon se placent dans la continuité de François Hollande alors qu’Arnaud Montebourg et Benoît Hamon veulent une rupture, quitte à se fâcher avec toute l’Union européenne.

Primaire de la gauche : la VIᵉ République, ce n’est pas maintenant

Hormis quelques symboles médiatiques, les réformes institutionnelles proposées par les principaux candidats à la primaire de gauche n’ont rien de révolutionnaire et ne remettent pas en cause les équilibres de la Ve République.

Le lobbying tous azimuts des taxis et VTC

Tractage au Sénat, manifestations, joutes sur Twitter, campagnes de mailing massives, études « scientifiques »… L’examen de la loi Grandguillaume a été l’occasion pour les nombreux acteurs, plateformes en tête, de déployer – voire d’étendre – toute la palette des outils d’influence. Un cas d’école.

article offert
12.12.16 Pouvoirs
Vous pensez être fort en politique ? Prouvez-le avec le quiz spécial 2017 de Contexte

La présidentielle et les législatives ne sont pas loin, il est temps de vérifier si vous êtes parés. Répondez à 12 questions garanties sans Hanouna ni Kardashian, mais avec du numérique, de l'énergie et des transports.

Les Vingt-Sept mettent en place un contrôle absolu sur les négociations du Brexit

Une fois l’article 50 enclenché, les États tiennent à être informés de la moindre discussion ou avancée. Pour cela, les dirigeants ont acté toute une série de procédures internes. Le Parlement européen est tenu à distance.

L’Europe de la défense ou la résurrection du couple franco-allemand

Ces dernières semaines, face aux réticences de nombreux pays, Paris et Berlin ont joué de toute leur influence pour que le Conseil européen s’engage dans des actions concrètes. Les premiers résultats sont attendus dès mars 2017.

Loi Sapin 2, le Conseil constitutionnel administre une fessée au législateur

En censurant 36 articles sur les 169 de la loi Sapin 2, les Sages ont eu la main lourde, pointant de nombreuses malfaçons dans la qualité du travail législatif des parlementaires.

Sommet de l’OGP : un début de mobilisation en France

Le sommet de l’OGP (Open Government Partnership), qui s’est tenu à Paris du 7 au 9 décembre 2016, a permis de mesurer les progrès et les limites du mouvement de la gouvernance ouverte en France.

La politique commerciale de l’UE en pleine zone grise

Officiellement, la Chine est désormais considérée comme une économie de marché. Officieusement, l’UE cherche désormais à mieux se défendre. Les partisans de mesures plus fermes pour contrer le dumping des produits subventionnés de pays tiers gagnent du terrain.

09.12.16 Numérique
Le numérique dans l’open gov, sur-communication, sous-utilisation ?

La gouvernance ouverte met en avant les outils numériques, alors qu’elle est loin de s’y cantonner. Survendus d’un côté, ils se heurtent encore à des écueils.

L’association des citoyens au travail parlementaire prend forme

Après plusieurs années d’observation, activistes, élus et fonctionnaires des assemblées commencent à travailler ensemble, afin d’organiser une meilleure participation des citoyens à l’élaboration de la loi.

Primaire de la gauche : le tableau de bord de Contexte

La volonté de François Hollande de ne pas se présenter pour un second mandat fait prendre à la primaire de la gauche un tournant. Manuel Valls est candidat, tout comme Vincent Peillon. Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon se sont présentés hors primaire. Contexte publie un tableau de bord des soutiens politiques et de l’entourage, très largement bénévole, des candidats déclarés. Mis à jour le 12 décembre.

Dominique Raimbourg : « Je me félicite que des sites mesurent l’activité parlementaire »

Le président de la commission des Lois de l’Assemblée nationale, Dominique Raimbourg, s’est beaucoup investi pour faire progresser l’association des citoyens au travail législatif. Alors que se tient à Paris le sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert, co-présidé par la France, il explique sa vision du sujet à Contexte.

La succession de Martin Schulz, révélatrice de l’influence allemande au Parlement européen

Le prochain président du Parlement européen ne viendra pas de l’autre côté du Rhin. Mais les rebondissements politiques autour de sa désignation mettent en lumière une machine allemande bien huilée et qui pèse de plus en plus.