Contexte
Contexte, le journal des professionnels des politiques publiques
Découvrez Contexte pendant 15 jours, c'est gratuit et sans engagement !
Essayer pendant 15 jours

Déjà abonné ? Connectez-vous

Un chat en ambuscade
Bio : les candidats des régionales en embuscade pour pallier les faiblesses de l’État

La réorganisation des aides à l’agriculture biologique au niveau national – et leur baisse, estime un certain nombre d’acteurs – crée un appel d’air dans lequel s’engouffrent les candidats aux élections régionales des 20 et 27 juin. Mais entre les listes et les régions, les positions varient.

A quelques mois de la présidentielle, l'heure est à la réconciliation.
17.06.21 Agriculture
Rabibochage de circonstance entre le gouvernement et la FNSEA

Ils se déchirent encore parfois sur les accords commerciaux, s’embrouillent un peu sur l’étiquetage de l’origine… Mais dans le fond, syndicat majoritaire et exécutif ne souffrent plus de tensions profondes. Chacun ménage la chèvre et le chou, pour boucler sans bruit d’ici à la fin du quinquennat les quelques dossiers chauds, et entamer la présidentielle sans faire de vague.

Opposition
15.06.21 Pesticides
À Bruxelles, clivage durable sur la baisse de l’usage des pesticides

C’est ce que révèle l’analyse des résultats de la consultation sur la révision de la directive sur l’usage des pesticides, effectuée au printemps par la Commission européenne. Bruxelles mise dessus pour aller plus loin dans la réduction des risques et des usages des pesticides, comme souhaité dans le Green Deal. Mais les positions des parties prenantes évoluent peu : « anti » et « pro » pesticides ne sont pas prêts aux concessions.

Les positions des acteurs de la chaîne alimentaire sur la proposition de loi Egalim 2

La proposition de loi « visant à protéger la rémunération des agriculteurs » va être étudiée à partir du 15 juin à l’Assemblée. Au sein des filières, les organisations préparent leurs amendements et affinent leurs attentes par rapport au texte. Contexte a sondé de nombreuses parties prenantes et fait le point sur une sélection de quatre grands enjeux.

Abeilles
07.06.21 Pesticides
Info Contexte - L’arrêté « mention abeilles » et le plan pollinisateurs

Ces deux textes très attendus, obtenus par Contexte, seront discutés avec les parties prenantes lors d’une réunion organisée le 11 juin par les ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique. Ils s’inscrivent dans le sillage des dérogations accordées sur les betteraves pour l’utilisation des néonicotinoïdes contre la jaunisse. Si le gouvernement a déjà diffusé des éléments sur le plan pollinisateurs, c’est la première fois qu’il présente l’arrêté « mention abeilles » révisé.

Insécurité
Des experts pointent les risques de la proposition de loi Egalim 2

Inverser la logique de contractualisation dans les filières pour faire mieux que la loi Egalim de 2018 concernant la répartition de la valeur dans la chaîne alimentaire. C’est l’objectif de la proposition de loi « visant à protéger la rémunération des agriculteurs » qui sera examinée à partir de la mi-juin à l’Assemblée. Plusieurs experts donnent à Contexte leur analyse sur la faisabilité du texte.

Pixabay
Jumbo trilogue : comment les œillères des institutions ont fait capoter les négociations

Le 28 mai, dernier jour du « jumbo trilogue » censé solder les négociations sur la réforme de la PAC, aucune fumée blanche n’est sortie du Parlement européen, où se déroulaient les réunions de travail. Le problème ? L’incapacité des uns et des autres à s’écouter sur l’architecture verte, et donc à avancer sur la ligne de partage des eaux entre verdissement et subsidiarité, chacun se focalisant sur ses seuls intérêts.

Réforme de la PAC : le kit pour survivre après le « jumbo trilogue »

Les colégislateurs espéraient conclure fin mai sur les trois textes de la réforme lors d'une réunion de négociation exceptionnelle, organisée en parallèle d'un Conseil des ministres de l'Agriculture. Après quatre jours de discussions, les positions sont restées irréconciliables. Contexte passe en revue les avancées et les blocages sur les questions les plus sensibles toujours en suspens.

Points
Plan stratégique : le syndicalisme majoritaire et les régions marquent des points

Le 21 mai, le ministre de l’Agriculture a rendu ses premiers arbitrages sur le plan stratégique national. Comme il l’avait signifié aux députés le 19 mai, Julien Denormandie a opté pour la stabilisation des soutiens. Par rapport à la situation actuelle, ils varieront au plus de 4 % pour les différentes filières, a-t-il expliqué le 21 mai. Le syndicalisme agricole majoritaire s’y retrouve, les régions obtiennent plus de budget du Feader, mais la douche est froide pour les tenants d’une PAC plus verte.

PAC : ce qui dépend de Bruxelles dans les propositions sur le plan stratégique français

Le ministère de l’Agriculture a transmis aux parties prenantes depuis la mi-mars deux jeux de propositions sur ce que pourrait être le plan stratégique national français. L’un concerne le premier pilier, l’autre le second. Alors que les parties prenantes attendent de pied ferme des arbitrages, Contexte fait le point sur ce qui, dans les projets sur la table, dépend ou non du résultat des trilogues en cours à Bruxelles.

Une ONG attend du gouvernement qu'il mette en place le décret qui permettra de mettre en pratique les exigences de la loi Egalim sur les élevages de poules pondeuses.
Les cages des poules pondeuses, mistigri du ministère de l’Agriculture

Le gouvernement voudrait en faire l’économie, mais même le Conseil d’État pourrait lui mettre des bâtons dans les roues : la rapporteure publique a estimé le 7 mai que le décret promis lors des États généraux de l’alimentation (Egalim) pour définir les modalités d’application de l’interdiction des cages devait être pris.

Qu Dongyu en 2019
06.05.21 Agro
FAO : Comment Qu Dongyu assure sa prise de contrôle (2/2)

La Chine veut étendre son emprise sur la géopolitique de l’alimentation, craignaient nombre d’observateurs en juin 2019, lors de l’élection de Qu Dongyu à la tête de la FAO. Le nouveau directeur avait promis d’être « impartial et neutre ». Deux ans après son arrivée, une chose est sûre, Qu Dongyu a imprimé sa marque.

Siège de la FAO
05.05.21 Agro
FAO : Quand l’innovation chasse l’agroécologie (1/2)

23 juin 2019 : le Chinois Qu Dongyu est élu dès le premier tour directeur général de la FAO (l’agence des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture). Deux ans après, force est de constater que les orientations de l’organisation ont changé. La science et les technologies ont remplacé des priorités plus environnementales.

Verdissement
04.05.21 Agro
Second pilier de la PAC : les premières propositions a minima de l’État

Contexte publie les premières propositions transmises par le ministère de l’Agriculture aux parties prenantes sur l’utilisation du Feader, ce fonds qui finance les mesures du second pilier de la PAC. Elles concernent les aides à la conversion au bio, les indemnités compensatoires de handicaps (ICHN) et les mesures agroenvironnementales (Maec). Le maître-mot en est « stabilité ».

Freinage
Méthanisation agricole : une mise au point proche de la mise au pas

Alors qu’elle a franchi récemment le cap symbolique du millier de méthaniseurs en France, la production de gaz renouvelable, aujourd’hui issue à 70 % des filières agricoles, est au cœur de plusieurs chantiers de recadrage. La démonstration de son intérêt écologique, économique et agronomique est en jeu.

Outsider
29.04.21 Agro
Règlement OCM : quand l’outsider de la réforme de la PAC revient au centre des discussions

Le règlement relatif à l’Organisation commune des marchés (OCM) a été un temps éclipsé par les débats sur l’architecture verte ou le nouveau modèle de performance. Il fait maintenant l’objet d’un bras de fer entre le Parlement d’un côté, le Conseil et la Commission de l’autre, sur la question de la gestion de crise.

Feux de circulation
22.04.21 OGM
De plus en plus de signaux au vert pour les NBT au niveau européen

Le contenu de l’étude très attendue de la Commission sur les NBT est encore inconnu. Plusieurs indices laissent penser qu’elle devrait être favorable au développement de ces nouvelles techniques d’édition génomique. Mais sans trancher leur statut légal dans l’immédiat.

Menus végétariens, viandes de qualité, engrais azotés, stratégie environnementale de la PAC... le diversifié titre V du PJL Convention citoyenne a été voté le 17 avril par les députés
Projet de loi Convention citoyenne : retour sur les principaux amendements agricoles discutés en séance

En examen en séance depuis le 29 mars, le projet de loi a vu son titre V, Se nourrir, construit les 16 et 17 avril. Contexte résume les points majeurs abordés dans la discussion, en listant les articles qui concernent l’agriculture et l’agroalimentaire.

Beaucoup de confusions et d'interrogations
19.04.21 Pesticides
L’autre promesse de Macron sur les pesticides à l’épreuve de la réalité

Il y avait l’interdiction du glyphosate au plus tard d’ici à 2022 et… la séparation du conseil et de la vente de produits phytosanitaires. Cette promesse figurait dans le programme du candidat Macron. Si, à la différence de la première, elle a été transcrite dans les textes, sa mise en œuvre génère à ce stade beaucoup de questions.

Noeud
Réforme de la PAC : les dix nœuds qu’il reste à défaire à Bruxelles

Les négociations entrent dans une nouvelle phase, à un peu plus de deux mois de la fin de la présidence portugaise du Conseil de l’UE. Le plus dur est fait sur le nouveau modèle de mise en œuvre. Mais la présidence a fait le choix de garder pour la fin de son mandat le sujet le plus sensible, à savoir l’architecture verte. Quelques pistes de compromis ont été trouvées sous présidence allemande, en décembre dernier… Mais la liste des points à trancher reste longue.

PPL Rémunération des agriculteurs
PPL Rémunération des agriculteurs
Document - La proposition de loi de Grégory Besson-Moreau pour protéger la rémunération des agriculteurs

Contexte publie la dernière version de ce texte très attendu, qui doit compléter la mise en œuvre du titre I de la loi Egalim. Les débats sont prévus à l’Assemblée pour la première semaine de juin.

Plan stratégique national : qui veut quoi sur le premier pilier de la PAC

Blocages des routes, manifestations, mobilisations des parlementaires, tribunes dans les journaux.... Les premières propositions du ministère de l’Agriculture sur le premier pilier de la PAC n’ont pas manqué de faire réagir. Le ministre doit présenter « courant avril » des orientations plus définitives lors d’un Conseil supérieur d’orientation de l’agriculture (CSO), mais sans plus de précisions pour l’instant. En attendant, récapitulatif des postures des uns et des autres.

Adina Voicu
L’agrivoltaïsme sort de terre et cherche la lumière

Concilier les impératifs agricoles et énergétiques avec une technologie adaptée au changement climatique : belle ambition que celle de l’agrivoltaïsme. Un procédé hybride, qui en est encore à ses débuts en France et suscite des interrogations tant sur son mode de financement que sur la réalité de ses bienfaits pour l’agriculture ou le foncier.

Cap franchi
Les négociations sur la future PAC franchissent (enfin) un cap symbolique

Le « super trilogue » du 26 mars sur les trois textes de la PAC a finalement tenu promesse. Conseil et Parlement se sont accordés sur l’un des points les plus sensibles de la réforme : le nouveau modèle de mise en œuvre. De quoi aborder plus sereinement la suite des discussions.

Divergences
PAC : un « super trilogue » pour confirmer les divergences entre le Conseil et le Parlement

Les colégislateurs se retrouvent ce 26 mars pour une réunion commune aux trois règlements de la réforme. Quatre paquets de compromis sont sur la table. Contexte, qui a consulté les dernières propositions du Conseil, passe en revue les quelques ouvertures et les nombreux points de blocage des négociations.

Rapport CGAAER
article offert Document – Le rapport du ministère de l’Agriculture sur les menus végétariens dans les cantines

Contexte publie la version provisoire des travaux du ministère de l'Agriculture sur l’expérimentation d’un repas hebdomadaire sans viande en restauration scolaire. Les auteurs notent une bonne mise en œuvre. Mais avant de conclure, il leur semble nécessaire d’attendre : des chiffres manquent, à cause notamment des fermetures provoquées par la pandémie.

Cocktail
Le cocktail de Frédéric Descrozaille sur la gestion des risques

S’il n’a pas encore rédigé son rapport qu’il remettra à Julien Denormandie mi-avril, indique-t-il à Contexte, le député du Val-de-Marne sait où il veut aller : vers un marché de l’assurance récolte dynamique. Il propose donc à la fois des incitations pour les assurés et des facilités pour permettre aux assureurs de se sécuriser et d’innover. Tout n’est pas encore chiffré. Résumé en cinq points.

Voir tous les articles
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.