Cette année encore, le ministère de l’Agriculture conserve son budget : avec un peu plus de 4,8 milliards d’euros en autorisations d’engagement et en crédits de paiement hors plan de relance, il est en « quasi-stabilité », selon le cabinet de Julien Denormandie. Les moyens alloués au ministère pour son fonctionnement (personnel en services déconcentrés, informatique, communication…) sont même en légère hausse, à 630 millions d’euros.

Davantage de crédits pour la sécurité sanitaire

Le ministère met l’accent…