De quelque 250 programmes ruraux actuellement, l’administration européenne espère revenir à 27 plans stratégiques nationaux. Selon la proposition de la Commission sur la réforme de la PAC, les États devront rédiger un Plan stratégique national (PSN), incluant les dépenses au titre du Feader (fonds européen de développement rural). Ce dispositif rassemblera les priorités et les budgets de chaque région. L’État sera alors l’unique interlocuteur de l’exécutif européen.

Des régions qui se sentent dépossédées

Mais l’argument…