Accord entre parties prenantes. Elles ont précisé à Contexte avoir travaillé ensemble à des propositions pour répondre aux sollicitations de l’État, en 2018, sur la réforme de la chasse, et trouver un moyen de juguler les dégâts exponentiels, notamment des sangliers. L’enjeu est de taille, puisqu’il y va de la pérennité des financements de ces dégâts. Il est en particulier question d’un desserrage de la réglementation pour que les chasseurs puissent tirer davantage de sangliers. « Avant même de remettre…