C’est un Paolo De Castro souriant et détendu qui s’est exprimé en conférence de presse le 10 novembre, à l’issue du deuxième trilogue consacré au volet agricole du fonds de relance européen. Et pour cause : Conseil, Commission et Parlement se sont mis d’accord le matin même sur les grandes lignes – et la plupart des détails –, en une heure seulement. L’essentiel du document préparatoire (relire notre brève) est validé, comme en témoigne une version provisoire du…