Les partitions finalement jouées (ou presque)

ZNT : « Le Premier ministre, dans les semaines qui viennent, début décembre, annoncera la position du gouvernement »

C’est un arrêté municipal du 18 mai 2019 qui met le feu aux poudres. Dans la lignée du collectif « Nous voulons des coquelicots », le maire de Langouët instaure une distance minimale de 150 mètres entre les zones traitées avec des produits phytos et les habitations (relire notre brève).

Le texte est suspendu en août, non sans une…