C’est un premier pas mais la route s’annonce encore longue, tant les incertitudes restent nombreuses. Dans son projet de communication sur des « cycles durables du carbone », révélé par Contexte, la Commission fixe un horizon – la création d’un marché européen à partir de 2030 – et précise les grandes lignes de sa recette, mélangeant financements publics et régulation des initiatives privées.

Des bénéfices clairs…

L’exécutif commence par reconnaître le « carbon farming » comme un « modèle économique…