La première journée d’initiative parlementaire du groupe Écologie Démocratie Solidarité (EDS), le 8 octobre, n’a pas permis d’aller au bout de la proposition de loi (PPL) sur les conditions de vie des animaux. Les députés n’ont entamé les débats que vers 22 heures, épuisés par dix heures de discussions sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Comme le veut le principe de la niche parlementaire, le beau carrosse que représentait pour EDS la PPL sur le…