« 54 % des collectivités ont déjà totalement banni les contenants alimentaires en plastique, pour lesquels la loi Egalim prévoit une interdiction progressive. » C’est ce que révélait l’Association des maires de France (AMF) dans son enquête 2020 sur la restauration scolaire publiée en décembre. Le travail semble donc bien parti : l’article 28 de la loi n’impose cette interdiction qui concerne les « contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe et de service en matière plastique » qu’à partir du…