Emmanuel Macron n’a pas la réputation d’avoir les sujets agricoles chevillés au corps. Vice-président de la région Bretagne, Olivier Allain lui en a expliqué les grands enjeux en 2016, sur demande de Richard Ferrand. C’était au Salon de l’élevage de Rennes, Allain se souvient d’avoir été « bluffé » par les capacités d’assimilation des sujets du futur président.

La politique agricole commune (PAC), qui coule dans les veines des 850 000 exploitants agricoles de l’Hexagone…