L’évolution de la pensée complexe de Macron sur la politique agricole commune

La Commission européenne présentera le 1ᵉʳ juin ses propositions de réforme de la politique agricole commune pour la période 2021-2027. Néophyte en matière d’agriculture, le président français a opéré un « glissement vers le sérieux », selon un observateur. Pour finir moins révolutionnaire que ses premiers discours ne le laissaient imaginer.
Éditions Agro , Pouvoirs
Clémentine Forissier, Diane de Fortanier avec Jean-Sébastien Lefebvre (Bruxelles)
30 mai 2018 à 8h00

À lire également

Ce qui attend le futur PAC-man de Macron à l’Élysée

Après trois ans passés auprès du président de la République, Audrey Bourolleau va partir. La conseillère « agriculture, pêche, forêt et développement rural » laisse vacante une place de choix auprès du président de la République, dont les contours sont difficiles à cerner.

Une France affaiblie dans les négociations de la PAC

Paris se bat pour maintenir un budget consistant et une structure ambitieuse dans un contexte tendu. Fragilisé par une position floue de l’Élysée sur les priorités budgétaires européennes, le pays doit se battre dans un environnement où les Français se font de plus en plus rares. Et les prochaines élections pourraient affaiblir encore un peu plus l’Hexagone.

(Document) Budget européen 2021-2027, l’ampleur des coupes masquée par la Commission

Les propositions du 2 mai ont été présentées de manière à minimiser les baisses des crédits dans l’agriculture ou la politique régionale. L’exécutif tarde à s’expliquer. Cette attitude provoque colère et inquiétude chez les députés.

Budget européen : la Commission s’attaque aux vaches sacrées de la PAC et de la politique de cohésion

La Commission européenne propose plus d’argent pour la recherche ou les migrants dans le budget de l’UE après 2020. Mais elle coupe dans la politique agricole commune et les fonds régionaux. Comme prévu, l’exécutif européen suggère aussi de lier l’octroi des fonds européens au respect des valeurs de l’UE.

Info Contexte - Budget européen : la France prête à piocher dans la PAC et la politique régionale pour financer la défense

Une note du gouvernement obtenue par Contexte détaille la position française sur le budget de l’UE post-2020. Elle montre un changement de pied de Paris. Pour financer de nouvelles priorités comme la sécurité ou la défense, Paris assume de revoir à la baisse la politique agricole commune.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire