Il est presque minuit, mardi 22 octobre, dans l’Hémicycle. La première lecture du projet de loi de finances (PLF) pour 2020 touche à sa fin. Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, prend la parole à propos des chambres d’agriculture : « le Premier ministre a entendu le Parlement », annonce-t-il. Le gouvernement propose dans un amendement à l’article 27 le retrait des dispositions relatives à la réduction du budget de ces organisations (relire notre brève). Des applaudissements se font…