Trois grandes aides surfaciques. Les soutiens du second pilier sont fléchés pour une large partie sur des paiements à l’hectare. Ce sont les ICHN (indemnités compensatoires de handicap naturel), les Maec (mesures agroenvironnementales et climatiques) et les aides au bio.

Il manque un écrit, mais le principe est bel et bien acté. Le ministre de l’Agriculture l’a confirmé à nouveau le 29 septembre (relire notre brève) : dans la prochaine programmation de la PAC, les aides surfaciques du…