« Il faut prévoir dans les plus brefs délais une inspection de tous les équipements d’application des pesticides en usage. » Adressé au précédent ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, dans une lettre que notre confrère Politico s’est procurée, le message de la DG Santé est sans ambiguïté. La France doit améliorer le contrôle de ses pulvérisateurs. Fin 2019, la Cour des comptes mettait elle aussi le doigt sur le problème, au détour d’un bilan des plans Ecophyto. Pourtant obligatoires depuis…