« Si toutes les actions du plan sont mises en œuvre, la filière sera en ordre de marche pour passer le cap de la crise et préparer son avenir », explique à Contexte Franck Sander, le président de la CGB (Confédération générale des planteurs de betteraves).

Si les relations entre les différents acteurs de la filière demeuraient compliquées voici quelques mois, les négociations autour du plan stratégique se sont déroulées dans une ambiance apaisée « et constructive », souligne un professionnel. « Le ministre nous…