Depuis qu’elle a succédé à François de Rugy, le 16 juillet, pléthore d’articles ont souligné les connaissances d’Élisabeth Borne en matière d’écologie. La ministre n’a pas découvert l’hôtel de Roquelaure mi-juillet, puisqu’en 2014 et 2015, c’est elle qui dirigeait le cabinet ministériel de la locataire de l’époque, Ségolène Royal.

Des majoritaires rassurés

L’ex-ministre chargée (uniquement) des transports a pris les clés de son ministère au moment même où la sécheresse…