Aucun créneau n’est programmé pour l’instant au Parlement. Mais le président de la République l’a rappelé une nouvelle fois dans son discours du 23 février au salon de l’Agriculture 2019 : il veut une « loi foncière ». Ses objectifs : stopper « l’artificialisation nette » des terres et limiter la concentration des hectares afin de faciliter les reprises et les installations de jeunes agriculteurs.

En élève discipliné, le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a lancé, le 12 juin par…