Cournon d’Auvergne (Puy-de-Dôme), le 3 octobre, pendant le Sommet de l’élevage. Cinq députés de différents bancs de l’Assemblée nationale et deux éleveurs, dont le président de la Fédération nationale bovine (FNB), Bruno Dufayet, débattent du Ceta, approuvé le 23 juillet à l’Assemblée contre la volonté de la profession. Les échanges entre le responsable agricole et les deux députés LRM présents, Roland Lescure et Jean-Baptiste Moreau, sont acides, mais la table ronde se déroule calmement. Jusqu’au…