Le volet du plan de relance strictement dédié à l’agriculture mise sur la transition écologique pour, en moins de deux ans, doper les systèmes de production et améliorer la qualité du contenu des assiettes des Français. Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, se fixe trois objectifs qu’il a détaillés à la presse le 3 septembre.

364 millions d’euros pour renforcer la souveraineté alimentaire

C’est l’une des mesures phares du volet agricole du plan de…