Des impacts faibles par filière. C’est ce que montre le dossier de presse publié par le ministère de l’Agriculture le 21 mai. Au-delà du descriptif du plan stratégique, il examine les effets en grandes cultures, dans les élevages de montagne, de plaine, pour les productions spécialisées et les zones à faible potentiel agronomique.

Statu quo sur les dispositifs de ciblage des aides du premier pilier

Arbitrages sans surprise. Lors du Conseil supérieur de l’agriculture du 21 mai, Julien Denormandie a…