Le 22 juin, Pierre Moscovici, premier président de la Cour des comptes, a dévoilé les conclusions de l’institution sur la politique de soutien à l’agriculture bio depuis 2010. Avec une première question : celle-ci se justifie-t-elle ? Sa réponse est oui, en raison de ses bénéfices pour la santé et l’environnement, littérature scientifique à l’appui.

En revanche, sur la mise en œuvre, la cour est sévère :

« De manière générale, la politique de soutien à l’agriculture biologique menée par…