De part et d’autre de l’Atlantique, les farines animales sont interdites dans l’alimentation des bovins : c’est le discours martelé par les autorités. En France, le ministère de l’Agriculture a souhaité mettre les choses au clair avec les journalistes le 15 juillet (lire notre brève). Ce qu’il fallait retenir : aucun ruminant canadien n’est nourri avec de la farine de ruminant. Point.

Mais la législation est en fait plus subtile que ça. Les mots n…