Pas d’accord général possible sur la réforme de la PAC sans un cadre financier pluriannuel (CFP) validé : les Finlandais en étaient parfaitement conscients lorsqu’ils ont pris la présidence de l’Union au 1er juillet 2019 (relire notre brève). De fait, une source européenne rappelait mi-décembre :

« L’objectif de la présidence a toujours été clair : avancer au mieux dans les négociations. Néanmoins, avec l’échec d’un accord sur le CFP lors du sommet de décembre, la présidence…