« Il n’y aura pas d’accord sur la réforme de la PAC sans accord sur le règlement OCM. » L’inquiétude du ministre français Julien Denormandie, exprimée lors de la réunion informelle du Conseil de l’UE le 26 avril, reflète la difficulté des négociations en cours. Le même jour en conférence de presse, le commissaire à l’Agriculture, Janusz Wojciechowski, martelait lui aussi :

« Nous avons besoin d’un accord sur les trois textes de la réforme de la PAC. »

Si…