« Nous avons eu le quatrième comité État-Régions depuis 2017, avec un quatrième ministre… Certes, nous n’avons pas tout réglé, mais nous sommes déjà contents qu’il ait eu lieu ! » Légèrement sarcastique, la vice-présidente de la région Grand Est chargée de l’agriculture, Pascale Gaillot, ne cache pas sa satisfaction après la réunion du 13 novembre. « Il nous fallait cet échange politique pour avancer », estime-t-elle.

La réunion a permis de clarifier la distribution des enveloppes. Leurs montants sont politiquement fixés…