« En dix ans au Parlement européen, je n’avais jamais vu en si peu de temps une telle montée en charge du Copa-Cogeca », assure l’eurodéputé socialiste Éric Andrieu en référence à la stratégie de lobbying de l’organisation (relire notre brève ). Si le vote en commissions Agriculture et Environnement début septembre avait fait peu de remous, celui en plénière, un bon mois plus tard, a été plus mouvementé.

Pourquoi une telle agitation pour un rapport d’initiative , sans valeur…