La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, l’a clairement annoncé dans ses lettres de mission (relire notre brève) : la réduction de l’utilisation des intrants sera un objectif clé de la stratégie « de la ferme à la fourchette », qui constitue l’un des huit piliers du nouveau Green Deal. De fait, ce point est bien présent dans la communication de la Commission et son annexe dévoilée le 11 décembre.

Pas de chiffres pour la stratégie « de…