Pour gérer la crise sanitaire, l’État s’est appuyé sur des opérateurs privés qu’il est allé jusqu’à promouvoir. L’année 2020 aurait-elle fait office de crash test pour la feuille de route du numérique en santé ?

La crise a provoqué à la fois frustration et enthousiasme. Frustration de tous les acteurs qui font le numérique en santé, parce qu’elle a révélé au grand jour certains dysfonctionnements de la e-santé, connus depuis des années et que l’accélération du virage numérique en santé…