Un surprenant changement de pied. Après avoir annoncé son intention d’en finir avec les biocarburants de première génération, jugés néfastes pour l’environnement, la Commission leur a finalement laissé une place dans sa refonte de la directive sur les énergies renouvelables, présentée en novembre 2016 dans le cadre de son imposant « paquet d'hiver » sur l'énergie.

L'exécutif bruxellois proposait dès 2021 une trajectoire de baisse du plafond de 7 % pour ces biocarburants en concurrence alimentaire à 3,8 % en…