(Retrouvez notre live-tweet ici et ici. )

« Nous n’avons l’intention ni de toucher à Enedis, ni d’ouvrir le capital d’Enedis. »

Face à l’inquiétude des élus de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies, réunis à Nice le 1er octobre pour leur 37e congrès, Jean-Bernard Lévy a voulu rassurer sur l’avenir de sa filiale à 100 %, dans le cadre du plan de restructuration d’EDF, « Hercule ».

Dès l’introduction du congrès, le ton avait été…