Le SPD a approuvé le 15 décembre le lancement de discussions préparatoires avec la droite allemande pour former un gouvernement. Le congrès du SPD doit ensuite donner son feu vert le 21 janvier à l’ouverture des négociations proprement dites.

En janvier, l’avenir politique de l’Allemagne ne devrait pas se jouer sur le sort des centrales à charbon. À l’automne, cette question a contribué à l’échec des pourparlers entre conservateurs, libéraux (FDP) et écologistes pour former…