2017 a été une année record pour la transition énergétique allemande. Jamais, la part des énergies vertes n’avait été aussi importante (36,1 % de la consommation nationale). Jamais les opérateurs de ce secteur n’avaient engrangé autant de subventions : 26 milliards d’euros tirés de la contribution EEG versée par les consommateurs.

Le montant de la facture, critiqué depuis des années, et l’ambition climatique 2030 relevée par les conservateurs et les sociaux-démocrates, en discussion pour reconduire la grande…