« Je sais que je ne serai pas la seule écologiste autour de la table du conseil des ministres. »

Promue ministre de la Transition écologique lors du remaniement gouvernemental, Barbara Pompili n’a cité que sa prédécesseure, Élisabeth Borne, désormais ministre du Travail, présente à son côté lors de la passation de pouvoir à l’hôtel de Roquelaure le 7 juillet.

Les prochains jours permettront très vite de mesurer la réalité de ce constat, et de juger de la place qu…