Chauffage électrique : nouveau casse en vue pour le « gang des grille-pain »

En pleine préparation de la réglementation environnementale 2020 du bâtiment, l’administration a transmis une « note de cadrage » aux acteurs du secteur. Elle privilégie l’électricité par rapport aux autres sources d’énergie pour chauffer les futurs bâtiments.

Édition Énergie
Anne-Claire Poirier Anne-Claire Poirier
05 avril 2019 à 8h30
— © J.D. Rucker

À lire également

Énergie dans les logements : l’électricité avant la sobriété
L’exécutif est en train de boucler plusieurs dossiers structurants pour l’avenir énergétique des bâtiments. Mais, par un étrange agencement des priorités, il a mis plus d’ardeur à garantir l’électrification des usages que la baisse des consommations.
Derniers de cordée, les gaziers veulent profiter du plan de relance
Depuis le début du quinquennat, la filière accumule les revers au profit de l’électricité. Souffrant de son statut d’énergie carbonée, elle attribue principalement ces échecs au rôle « ambigu » d’Engie sur le gaz vert et à la préférence d’Emmanuel Macron et de l’administration pour l’électricité en raison de l’objectif de neutralité carbone d’ici à 2050. Elle espère néanmoins profiter du plan de relance de l’économie en préparation.
La révision de la directive sur les performances énergétiques des bâtiments, un coup d’épée dans l’eau
Plus gros consommateur d’énergie en Europe, le secteur du bâtiment est un acteur clé de la transition énergétique. Réformée à l’été 2018, la directive de 2010 sur les performances énergétiques des bâtiments (PEB) est pourtant loin d’être à la hauteur des enjeux. Contexte revient sur ce texte, en partie transposé par ordonnance et dans le projet de loi d’orientation des mobilités.
Bâtiment neuf : la prochaine réglementation environnementale à l’aveugle
La future réglementation environnementale du bâtiment est attendue pour l’an prochain. La direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP) pilote le chantier dans un calendrier serré, alors que l’expérimentation engagée depuis 2016 livre péniblement ses enseignements.
Info Contexte - L’efficacité énergétique européenne (et française ?) améliorée d’un trait de plume
Bruxelles veut refléter l’essor des renouvelables dans le mix électrique en baissant le facteur européen de conversion d’énergie primaire. L’initiative avantagera aussi l’électricité en France, dont le mix s’est pourtant peu verdi.
Réglementation thermique : vers un échec du « gang des grille-pain »
EDF et Engie s’affrontent, dans des documents consultés par Contexte, sur le contenu en CO2 du kWh, susceptible de conditionner le retour du chauffage électrique dans le bâtiment neuf. Un arbitrage est sur le point de les départager.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire