L’accord de Paris, conclu le 12 décembre 2015 au parc d’exposition du Bourget, a été unanimement salué comme un succès diplomatique, habilement préparé par la diplomatie française. De fait, 195 pays, industrialisés et en développement, ont réussi à s’entendre sur le fondement d’un nouveau régime climatique post-2020.

Mais beaucoup de questions déterminantes pour l’efficacité du traité, dont l’entrée en vigueur est attendue au plus tard en 2020, n’ont pas été réglées dans la…