« Le sentiment que le gaz est un élément essentiel à la transition énergétique est évident dans certains pays, mais c’est un peu plus difficile en France. »

Lors d’une conférence de presse en février 2020, le président du groupe Engie, Jean-Pierre Clamadieu, a résumé l’état d’esprit d’une filière qui se considère comme la grande perdante des arbitrages du quinquennat en matière de politique énergétique.

Nombreux revers

Baisse de consommation de gaz naturel en 2028 plus importante…