Le ministère de la Transition écologique, chargé de rédiger le PNGMDR, justifie son important retard par le processus d’élaboration qui a « pour la première fois, fait l’objet d’une large participation du public ». Un débat public s’est en effet tenu du 17 avril au 25 septembre 2019, suivi d’une concertation post-débat entre septembre 2020 et avril 2021. Surtout, la périodicité du rapport a été modifiée en 2020 pour le mettre en cohérence avec la programmation pluriannuelle de l’énergie. Il…